45. Collection Concorde - Autres Pièces du Concorde Série

23 septembre 2009


Bienvenue dans la section

Concordescopia - Musée Virtuel

Ce musée virtuel "Concordescopia" a pour but de vous faire partager ma passion du Concorde Air France et de tous les objets qui s'y rattachent. Je vais vous faire découvrir ma collection personnelle qui comporte plus de 2500 objets du Concorde Air France ou du Prototype Concorde...

Pour accéder plus facilement à ce site, vous pouvez taper:
www.concordescopia.com ou www.concordescopia.fr

N'hésitez pas à l'enrichir en me proposant vos propres commentaires sur les pièces et objets présentés, mais également vos propres objets Concorde (si ils sont à vendre) à l'adresse email suivante :
concordefashion@yahoo.com

Si vous êtes également un grand passionné du Concorde, venez rejoindre la communauté Concordescopia sur Facebook et ses milliers de fans à travers le monde en cliquant sur l'image ci-dessous :

https://www.facebook.com/musee.concorde

Pour information, les objets de cette collection exceptionnelle sont potentiellement à vendre sauf exceptions... Contactez moi avec la liste des objets qui vous intéressent (lien html et numéro de l'objet) et je vous communiquerais leur prix de vente selon mon prix d'achat et leur rareté.

Ce voyage à travers ma collection Concorde continue par la découverte des autres pièces du Concorde Série.

De part mes rencontres sur le net avec des "anciens" de Sud Aviation et d'Air France ou de ma participation à des ventes aux enchères officielles, j'ai eu la chance d'obtenir des pièces de cet avion extraordinaire...

Nombre d'autres pièces du Concorde Série au 23/07/2017 : 24

11 septembre 2009

Autres Pièces du Concorde Série

1- Pneu Train Avant Goodyear. Type: 310K07G2. Référence: 21350764. Dimensions: 301-729-492. Certificat d'origine signé par le Commandant de Bord Edouard Chemel











Documentation sur les atterrisseurs auxiliaires avant et arrière du Concorde :




2- Capot bord d'attaque (Section 14 sur aile delta du Concorde) état brut et non finalisé (revêtement anti givrage manquant). Référence: E11 0251 100 01B / E11 0114 004 02J









Documentation sur le capot bord d'attaque du Concorde :




Documentation sur la protection givrage et pluie du Concorde :




3- Portes de visite du Concorde (2). Référence: E10004210000B / E10004110000G. Exemplaire brut du constructeur et exemplaire numéroté II retravaillé par la créatrice et artiste aéronautique Agnès Patrice-Crépin











Design aéronautique par l'artiste Agnès Patrice-Crépin : Chargeur Iphone







4- Masque à oxygène de secours. Référence: WKA 29814/A. Acheté pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007










Documentation sur le masque à oxygène de secours disponible à bord du Concorde :



Documentation sur les équipements de secours du Concorde :




5- Ensemble ventilateur de frein. Référence: 66 190 304 22 / 66 190 374 21. Acheté pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007











6- Structure de frein (avec sa caisse en bois d'origine) + sonde. Références: 66 790 348 31 / 66 190 352 51. Achetée pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007


















Documentation sur la structure de frein installée sur Concorde :




7- Bache hydraulique (circuit jaune). Référence: 66 073 113 00 - Juillet 1977. Achetée pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007
















Documentation sur la bache hydraulique installée sur Concorde :



Documentation sur les circuits hydrauliques du Concorde :



8- Trappe de train d'atterrissage. Référence: C52 0454 20 266. Achetée pendant la vente aux enchères Concorde à Toulouse du 28 Septembre au 01 Octobre 2007










Documentation sur les portes de train d'atterrissage du Concorde :



9- Ferrure Concorde Attache Centrale. Référence: E15 1135 100 01

Pièce faisant partie des objets proposés lors de la vente aux enchères chez Maitre Labarbe à Toulouse en Septembre 2007 et adjugée pour 620 euros (lot numéro 337)











10- Casque Audio utilisé à bord du Concorde par les passagers. Casque toujours utilisable ce jour avec les matériels HIFI standards grâce à l'adaptateur Y











11- Boitier de surveillance de gouvernes Concorde, Toulouse Aérospatiale Electronique, Novembre 1976








A noter que cette pièce provient d'une souscription réservée au personnel d'Air France qui a eu lieu en Avril 2004. Pour cette évènement, la plaque d'identification a été mutilée à la demande d'Air France.



12- Amplificateur Team, Référence: 66 893 027 01

Il s'agit de l'amplificateur de puissance audio pour alimenter les haut-parleurs de cabine pour les annonces passagers. Il reçoit le signal des micros pilote ou copilote lorsque ceux-ci enfoncent la touche PA du sélecteur radio téléphonique présenté au Chapitre 42 - Objet n°4.















13- Boitier de contrôle Admission d'Air (Air Intake Sensor) BAC, Référence : 66 076 443 04. Ce boitier servait à mesurer la pression d'air statique et dynamique des capteurs/sondes Pitot installés sur le nez du Concorde













14- Boitier de régulation SPAD (Anti Skid) Messier-Bugatti, Référence : 287120-0-3. Ce boitier servait à controler le système de freinage du Concorde et à éviter ainsi le blocage des roues











15- Ferrure de la structure interne du Concorde avec plaque signée par le Commandant de Bord Edouard Chemel






16- Boitier de Contrôle DME King. Référence: 66 453 000 00. Un des deux Interrogateurs DME (Distance Mesurement Equipment) qui a été monté sur le premier prototype du Concorde immatriculé F-WTSS le 30 Octobre 1970, soit huit mois après son premier vol du 2 Mars 1969 avec André Turcat, Jacques Guignard, Michel Rétif et Henri Perrier. Cet interrogateur DME équipait l'avion lors de son premier vol à Mach 2 le 4 Novembre 1970. Le F-WTSS a effectué son dernier vol le 19 Octobre 1973 et a été remis au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget. Cet interrogateur DME a été vraisemblablement déposé, renvoyé chez King pour subir les modifications techniques 1 à 6, puis a été renvoyé à l'Aérospatiale le 13 Décembre 1977, pour être accepté le 6 Janvier 1978. Dimensions: 39 cm x 12,7 cm x 19,5 cm. Poids 9 Kg

Un Distance Measuring Equipment (DME) est un radio-transpondeur qui permet de connaître la distance qui sépare un avion d'une station au sol en mesurant le temps que met une impulsion radioélectrique UHF (Ultra Haute Fréquence) pour faire un aller-retour. Le DME fut inventé par Edward George "Taffy" Bowen et V.D. Burgmann. Le DME est fonctionnellement identique au composant distance du TACAN.

Cet interrogateur DME était monté dans le couloir technique situé derrière le poste de pilotage du Concorde.L'interrogateur King KDM 7000 permettait de mesurer la distance séparant l'avion d'une station sol (transpondeur) jusqu'à une distance de 399 milles nautiques à une vitesse maximale de 799 nœuds. Sa puissance d'émission en UHF est de 1 000 Watts et son prix catalogue chez King était de 13 807 USD à l'époque.












17- Boitier de contrôle et protection électrique English Electric Co LTD, Référence : 66 264 568 00. Ce boitier servait à surveiller les systèmes électriques du Concorde qui étaient alimentés par les moteurs Olympus Rolls-Royce - Avril 1976









18- Boitier de détection des pneus sous gonflés AE Toulouse, Référence : 66 840 609 00. Ce boitier servait à surveiller la pression des 10 pneus des trains d'atterissage du Concorde - Mars 1981







19- Sonde Pitot perche de nez Concorde (nose probe mounted pitot) sur son socle de plexiglass. Cette sonde fabriquée par Rosemount Aerospace Inc. est en acier inoxydable & nickel. Elle possède un trou de drainage pour l'évacuation de l'eau. Cette sonde calcule la pression dynamique de l'air et permet de déterminer la vitesse de l'air et le nombre de Mach. Elle peut également capter la pression statique pour déterminer l'altitude. Elle est munie d'un système électrique de chauffage interne pour les vols sous conditions climatiques extrêmes. Référence: 66 799 031 00 30 - 1972 - Longueur: 69,5 cm

Cette sonde Pitot a volé quelques centaines d'heures sur un Concorde tristement mythique, l'avion de production TSS n°3 correspondant au F-WTSC rebaptisé plus tard F-BTSC et qui s'est écrasé sur Gonesse le 25 Juillet 2000 sous les couleurs d'Air France
















20- Capot bord d'attaque Lucas Aerospace Limited (Section 15 sur aile delta du Concorde). Il a été poli pour en faire un objet de décoration design. Référence : 66 264 601 - Numéro de Série : E11 989 200 001 - Juillet 1975









Documentation sur le capot bord d'attaque du Concorde :




Documentation sur la protection givrage et pluie du Concorde :




21- Capot bord d'attaque blanc (Section 16 sur aile delta du Concorde). Numéro de Série : E11 001 700 251 - Juin 1979












Documentation sur le capot bord d'attaque du Concorde :






22- Hublot du Concorde Série, N° 167 - Octobre 1987

La pressurisation des avions a des conséquences sur la forme et la composition des hublots. Leur forme est ronde ou ovale dans les Airbus, et rectangulaire avec des coins arrondis dans les avions Boeing, mais jamais carrés car leur structure serait trop fragile pour supporter les contraintes de pressurisation. Plus l'avion est destiné à voler haut, plus les hublots sont petits (le concorde a eu les plus petits hublots). Ils étaient composés de 2 feuilles d'acrylique si résistantes qu'il était impossible de les briser avec un marteau. La feuille interne était moins épaisse que la feuille externe et comprenait un petit trou qui permettait la circulation de l'air









Documentation sur le hublot du Concorde (EN) :





23- Butée du Concorde 16 Juin 1976, SNIA, Référence: E27 4758 100 00






Compteur d'accès :